Produits anti Punaise de lit

à base d’huiles essentielles

Punaises de lit : entre mythes et réalité

mythe et réalité sur les punaises de lit

Face au déluge d’informations, parfois contradictoires, sur les punaises de lit, vous ne savez plus quoi penser ? Bugator vous apporte cette clarification indispensable !

Si les punaises de lit avaient cessé d’être parmi les principaux problèmes des Français dans les années 50, leur recrudescence est maintenant une réalité. Ces petites bestioles vivent en colonie dans les habitations. Mais elles se cachent également dans les lieux publics comme les salles de cinéma. Occasionnant des gênes pour une grande partie de la population, ces parasites font alors couler beaucoup d’encre. Ils deviennent un sujet récurrent dans les journaux et les magazines. Mais au lieu de vous guider dans la bonne compréhension de ces insectes et la gestion de leur infestation, l’abondance d’informations complique parfois la capacité de distinguer mythes et réalité. Les points suivants pourront vous aider à départager le vrai du faux.

Mythes et réalités sur la forme des punaises de lit

Certains pensent que la taille de ces parasites ne permet pas de les voir à l’œil nu.

Pourtant, les punaises de lit peuvent très bien être aperçues à l’œil nu, même si cela est assez rare, car elles préfèrent se camoufler dans les coins sombres. Mesurant environ 4 à 7 mm de longueur, elles ressemblent à un pépin de pomme avec leur forme ovale. Leur couleur brune devient plus foncée lorsqu’elles viennent de sucer du sang.

Qu’en est-il des causes de l’infestation ?

On entend dire que le manque d’hygiène explique l’envahissement des punaises de lit. Seules les personnes défavorisées occupant des habitations insalubres rencontrent ce problème.

Cela constitue pourtant une fausse idée sur ces bestioles. Même si les punaises de lit aiment chercher refuge dans des pièces désordonnées, elles peuvent aussi se développer dans des logements propres et entretenus. Les maisons bien nettoyées font leur demeure une fois qu’elles y trouvent un coin chaud et des textiles dans lesquels se camoufler. Leur présence ne signifie donc toujours pas défaut d’hygiène. Voilà pourquoi vous pouvez découvrir des punaises de lit dans une chambre luxueuse à 1000 euros, comme dans une auberge low-cost à 10 euros. Ces insectes piqueurs voyagent incognito dans les bagages et les vêtements pour aboutir dans divers endroits tels que les hôpitaux, les salles de théâtres…

Comment les punaises de lit débarquent chez vous : distinguer le vrai du faux

Lorsque vous entrez dans une pièce infestée, vous allez incontestablement être la prochaine victime. Ce mythe sur le déplacement des punaises de lits nécessite une explication précise.

Notons qu’à la différence des puces, ces insectes ne peuvent pas sauter. Le jour, ils passent souvent leur temps à se camoufler dans des endroits sombres pour éviter la lumière et ne pas être dérangés. Ils ne sortent généralement de leur cachette que pour se nourrir la nuit. Ainsi, passer dans une pièce infestée ne signifie toujours pas que vous allez les entraîner avec vous, notamment si votre sac contient un diffuseur spécial bagage.

Parfois, vous vous dites aussi qu’il faut toujours garder la porte fermée afin d’éviter le débarquement des parasites venant des voisins.

Sachez que dans les immeubles et les logements en copropriété, le risque d’envahissement devient plus élevé. Si votre voisin souffre de ce problème, garder la porte fermée ne vous protège pas d’une éventuelle infestation. Ces insectes voyageurs peuvent ramper sur les murs et débarquer chez vous à travers les fissures, les conduits, les fenêtres et bien d’autres. Ainsi, la contamination d’une pièce constitue un risque pour les autres.

Autre mythe, les punaises de lit ne peuvent infester votre habitation que si vous avez voyagé récemment.

Il est vrai que les voyages, qu’ils soient aériens ou terrestres, favorisent le déplacement de ces petites bestioles. Néanmoins, cela ne reste pas le seul moyen par lequel les punaises de lit débarquent chez vous. Votre habitation peut être contaminée de mille et une manières : achat d’un mobilier d’occasion, transport en commun, par l’intermédiaire d’un visiteur…

La vérité sur les lieux de vie des punaises de lit

Certains pensent que ces parasites vivent et se développent uniquement dans la literie. Il suffit alors de se débarrasser du lit pour mettre fin à la contamination.

Ce qui est pourtant faux, car les punaises de lit se trouvent presque partout. Elles aiment se camoufler dans les fissures et les crevasses, derrière les plinthes, dans les textiles, dans les armoires où il fait sombre… Le seul fait de changer de lit ne résoudra pas le problème, qui nécessite une intervention plus poussée.

Quelles sont les conséquences de la contamination ?

La piqûre de punaise de lit nous rend malades, c’est aussi un mythe à éclaircir sur le sujet.

Les chercheurs affirment qu’aucune maladie transmissible ne découle des piqûres de ces insectes. Néanmoins, l’infestation cause des démangeaisons et éventuellement des réactions allergiques sur la peau. À cause de la mauvaise qualité du sommeil, la personne qui en souffre pourrait sentir de la fatigue et du stress. La contamination engendre également des effets psychologiques comme la honte. Certaines victimes ne veulent plus garder le contact avec leurs amis. D’autres sombrent même dans la dépression. Bref, aucune maladie ne découle de la piqûre en soi, mais la contamination engendre une multitude de désagréments. Quoi qu’il en soit, chacun réagit à la piqûre de punaise de lits à sa manière. Ainsi, sur deux personnes partageant le même lit, l’infestation peut être bénigne chez l’une et générer de sérieux effets chez l’autre.  

Lutte contre ces parasites : distinguer les traitements efficaces des infructueux

On dit que les produits chimiques éliminent efficacement les punaises de lit.

Ces petites bêtes peuvent être exposées à une attaque chimique, mais elles se mettent à l’abri en se camouflant dans leur coin. Dans la plupart des cas, des diffuseurs à base d’huiles essentielles qui émettent leur senteur exerceront un meilleur effet sur ces insectes. Il faut également une combinaison de stratégies, comme le passage d’aspirateur, le scellage des trous de cachette, le remplacement de la literie… En tout cas, les professionnels peuvent vous aider à évaluer votre niveau d’infestation et proposer des solutions convenables.